Pourquoi apprendre la Langue des Signes pour Bebe

Echanger avec bébé avant qu’il puisse parler, c’est tout a fait envisageable avec la langue des signes pour bébé! L’enfant est apte a commencer a signer dès l’âge de 6 mois, de façon a pouvoir transmettre à son entourage ses envies et désirs ; diminuant les pleurs et les incompréhensions.  

pourquoi-apprendre-la-langue-des-signes-pour-bebe

pourquoi apprendre la langue des signes pour bebe

« Si le plus petit ne parle pas, il n’est pas dit qu’il ne veuille pas s’exprimer, bien au contraire ! » développe Marie-Josée Saramito, directrice de crèche.

« On peut d’ailleurs le prouver en observant bébé qui imite faits et gestes des plus grands autour de lui, des signes très simples comme Bravo, Chut ou même Au-revoir son généralement imités et retranscrits. »

 

Minimiser incompréhensions et sanglots  

Marie-Josée voit ce concept comme réellement profitable, car « on va mettre à disposition de l’enfant des instruments qui vont lui permettre de transmettre ses désirs et envies. » Selon cette professionnelle de la petite enfance, « cette méthode de communication est clef pour calmer le plus petit dans les moments difficiles, un lien privilégié et une complicité personnelle s’installent. » 

« Un projet ludique »

La pratique de la langue des signes pour bébé est une activité constructive et pragmatique, toujours selon Marie-Josée. «  De plus en plus de crèches disposent d’un personnel formé à la langue des signes pour bébé, et on y retrouve maintenant presque toujours au moins une assistante maternelle la pratiquant. »

Grâce à cette activité, le plus petit va se procurer plus de confiance en lui, « le bébé va comprendre les choses plus rapidement, ainsi il va donc aussi apprendre des choses plus rapidement, l’aidant à découvrir son environnement. »

On y retrouve donc un bébé en action, devenant acteur de sa communication, prenant goût à l’échange et donc à l’apprentissage de la parole.

Quelques semaines pour discerner les premiers signes

Les premiers signes et gestes retranscrits par bébé seront relativement restreints et vont se regrouper autour des premiers besoins et nécessitées ; tel que Biberon, Maman, Papa… « Toutefois, étonnamment, le signe qui revient généralement le plus souvent c’est ‘Encore’. Ce désir est directement lié à la nourriture et donc à la gourmandise de bébé, en demandant plus de biscuit ou de lait par exemple ! »

Tout en répétant à voix haute le mot préconisé au geste, bébé va mémoriser le signe au fur et à mesure des exercices.

Mais alors, quand discernerons-nous les premiers signes de bébé ? « Pas de panique, il faut laisser bébé prendre son temps, mais dépendant des enfants, on discerne généralement le premier signe entre 6 et 8 semaines » nous clame Marie-Josée.

Développement intellectuel de bébé

Les exercices se répétant, l’enfant commence a dupliquer les signes appris ; en conséquence son système intellectuel et cognitif se développe. En effet, plus l’enfant est exposé aux multiples signes, plus il va naturellement et sans effort éveiller sa mémoire et sa pensée. 

« Entre 9 et 16 mois, c’est une première victoire, le bébé dit son premier mot, et continue régulièrement à signer pour exprimer le reste de ses désirs et besoins. Des mots s’alignent, formant rapidement de courtes phrases concrètent, entre les 17 et 24 mois de bébé. Plus l’enfant développe la parole, plus il va délaisser et rompre avec les signes concernant les mots qu’il prononce. »

Depuis que notre directrice de crèche, Marie-Josée Saramito, a apprit et pratique la langue des signes pour bébé, elle a ressenti une réelle évolution au sein de sa profession… Et vous, qu’en est-il ?

Posted in Actualité Tagged with: , ,